La Chine tisse sa toile mondiale | Le Cercle Les Echos

La Chine a bien avancé son programme d’implantation logistique dans des ports étrangers. Que ce soit à Singapour, Kyaukpyu (Myanmar), Colombo (Sri Lanka), Chittagong (Bangladesh) Karachi (Pakistan), Djibouti, Suez, Le Pirée, Le Havre, Anvers, Lomé (Togo), Tin Can (Nigéria) Seattle ou Los Angeles, la Chine est présente. Parfois elle prend le contrôle ou construit l’extension d’un port.

D’autres fois, elle achète une participation dans les terminaux portuaires existants ou loue à long terme des emplacements portuaires et y construit d’importants entrepôts. Le but est de se constituer un réseau lui permettant d’optimiser la logistique de son commerce international.

viaLa Chine tisse sa toile mondiale | Le Cercle Les Echos.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s