Les banques publiques chinoises, soutien des grands projets

Porter les compagnies chinoises hors des frontières du pays est un objectif national, inscrit jusque dans le douzième plan quinquennal. Selon cette feuille de route, qui guide l’économie chinoise jusqu’à la fin 2015, les investissements directs étrangers doivent progresser de 17 % en moyenne chaque année.

Pour soutenir les entreprises qui franchissent le pas, les banques d’Etat se sont révélées incontournables. Surtout deux institutions, dont Pékin ne cache pas qu’elles ont pour rôle d’appliquer la politique gouvernementale : la Banque d’import-export, dite Eximbank, et la Banque de développement, la CDB. Cette dernière fût fondée en 1994 afin de financer dans les provinces les grands projets d’infrastructures approuvés par le gouvernement central. Elle apportera par exemple un appui majeur au chantier de construction du barrage des Trois-Gorges. En 2010, la CDB comptait 687 milliards de dollars de prêts dans ses livres de compte, soit deux fois plus que la Banque mondiale.

viaLes banques publiques chinoises, soutien des grands projets.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s