Cahiers Victor Segalen, n°1, 2013 : « Le mythe de la Chine impériale », (C.Camelin & Ph. Postel, dir.)

Ce premier numéro des Cahiers Victor Segalen propose une réflexion sur les enjeux littéraires, esthétiques, politiques et économiques du mythe impérial en Chine. Il est divisé en quatre temps. Le mythe au XVIIIe siècle est examiné chez les physiocrates, chez Voltaire et dans les arts. Le pouvoir impérial est interrogé à travers le témoignage d’un officier en Indochine, dans les débats intellectuels de la « Nouvelle Chine », ainsi que dans la fiction ( les romans utopiques chinois, Döblin, Ribemont-Dessaignes ). Trois études portent sur Segalen ( sa conception de l’empire, le motif de la Grande Muraille, la figure impériale dans Peintures ). Qu’advient-il enfin du mythe au XXe et XXIe siècles : dans les écrits des voyageurs ? sur la toile, à propos de l’installation d’un café Starbucks dans la Cité Interdite ? dans le monde économique mondialisé d’aujourd’hui ?

Les Cahiers Victor Segalen accueillent des articles qui concernent Segalen et son œuvre, mais peuvent aussi porter sur des objets connexes. Y sont publiés, en priorité, les actes des colloques organisés par l’Association Victor Segalen, mais des textes critiques qui n’entreraient pas dans le thème du colloque, ainsi que des inédits, peuvent aussi y trouver une place. Une partie du volume est consacrée aux comptes rendus d’ouvrages portant sur Victor Segalen. Le rythme de parution est d’un volume tous les deux ans.

viaCahiers Victor Segalen, n°1, 2013 : « Le mythe de la Chine impériale », (C.Camelin & Ph. Postel, dir.).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s