Huile de palme: « il faut arrêter de stigmatiser toute une filière »

http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/nature-environnement/20131002.AFP7388/huile-de-palme-il-faut-arreter-de-stigmatiser-toute-une-filiere.html

Paris (AFP) – Alain Rival, chercheur spécialisé dans la culture de palmiers à huile, appelle à « ne pas stigmatiser toute une filière », accusée de détruire la forêt tropicale, qui est aussi source de développement pour certains pays.

Avec la volonté de sortir d’un débat « souvent irrationnel », le chercheur a présenté cette semaine un ouvrage co-écrit avec l’agro-économe Patrice Levang: « La palme des controverses » (éditions Quae).

La culture de palmiers à huile a contribué en Asie du Sud-est à la déforestation de forêts abritant une faune et une flore exceptionnelles. L’habitat de mammifères comme les singes gibbons ou les orang-outans a été fortement réduit, au point de mettre en danger leur survie.

L’expansion de cette culture a eu « un impact environnemental désastreux », reconnaît Alain Rival, chercheur au Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) qui travaille depuis une vingtaine d’années sur cette plante.

Mais elle « a aussi eu un impact socio-économique globalement positif », fait-il valoir. La cultiver, « c’est la possibilité de sortir de la pauvreté des populations rurales auxquelles on ne peut pas refuser ce droit, cette aspiration », dit à l’AFP le chercheur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s