La revue d’#gibier : Le face à face entre la Chine et l’Amérique ravivé en Asie, Actualités

Le \ »pivot\ », terme mis à la mode par les géostratèges américains pour caractériser la politique plus active de l\’administration Obama vers l\’Asie ne se traduit certainement pas de la même façon en chinois. C\’est l\’analyse que vient de faire le site Economy Watch après les deux sommets de l\’APEC ( Coopération économique pour l\’Asie Pacifique) et l\’ASEAN ( Association des nations de l\’Asie du Sud-Est), ce dernier se tenant à Bruna ï sans la présence du Président américain retenu par le \ »shutdown\ » à Washington. L\’article montre que depuis 2011, le renforcement des troupes américaines dans la zone s\’est intensifié : l\’objectif affirmé est notamment de doubler d\’ici à 2020 les bateaux de combat américains en Asie. Dernièrement un accord militaire bilatéral a été conclu entre le Japon et les Etats-Unis pour élargir les termes du précédent. Au moment où Tokyo envisage de \ »revisiter\ » les principes pacifistes inscrits dans sa Constitution qui limitent ses possibilités de réarmement. Bref, la stratégie américaine en Asie est d\’abord d\’ordre militaire. L\’approche chinoise serait différente : Pékin cherche plutôt à rallier à son leadership un maximum de pays encore considérés comme des puissances émergentes dans la région, au premier rang desquels l\’Indonésie. Le président chinois a assuré qu\’il voulait porter les échanges commerciaux avec les autres économies de l\’Asean jusqu\’à un montant proche de 1000 milliards de dollars en 2020. Le blocage budgétaire et le flirt des parlementaires américains avec l\’idée de défaut sur la dette a inspiré beaucoup de commentaires en Chine , premier créancier de l\’Amérique, avec l\’équivalent de 1300 milliards de dollars de titres américains. Du coup, une agence dépendante du parti communiste a même appellé, dans des termes aux accents maoistes, à \ »désaméricaniser le monde\ », tandis que le ministre des affaires étrangères, Wang Yi , ne se privait pas de faire la leçon à ses débiteurs indisciplinés .

viaLa revue d’#gibier : Le face à face entre la Chine et l’Amérique ravivé en Asie, Actualités.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s