Vietnam | Vietnam : Vô Nguyên Giáp, l’éternel révolté | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique

C\’est lui qui, en 1954 à Diên Biên Phu, porta le premier coup au colonialisme français. Stratège génial, il a eu l\’occasion d\’affronter bien d\’autres adversaires, qu\’ils aient été japonais, américains, chinois ou… vietnamiens. Vô Nguyên Giáp est mort le 4 octobre à Hanoi à l\’âge de 102 ans. Jean Lacouture, journaliste, historien et écrivain, auteur d’une biographie de Hô Chi Minh, retrace sa vie.

L’homme qui, en mai 1954, porta le coup décisif à l’empire colonial français est mort le 4 octobre à Hanoi à l’âge de 102 ans. Vô Nguyên Giáp fut le révolutionnaire le plus constant, ou le plus constamment victorieux, de notre époque. En près de quatre-vingts années de combat, de la lutte contre les Chinois de Tchang Kaï-chek, à partir de 1943, puis contre les Japonais, au printemps de 1945, à sa victoire contre la France à Diên Biên Phu, neuf ans plus tard, et à la capitulation américaine, en 1975, c’est bien la révolution permanente qu’aura vécue Giáp.

viaVietnam | Vietnam : Vô Nguyên Giáp, l’éternel révolté | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique.

Publié par aseanweaverforbusiness

Representant de CCI France Malaysia formateur en interculturel et expatriation pour la Malaisie et le Vietnam

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :