A Pékin, on divorce en masse pour échapper à une taxe

Les divorces explosent à Pékin, la capitale chinoise, depuis le début de l\’année 2013. Près de 40 000 couples ont rompu leur contrat de mariage, soit une hausse de 41% par rapport à la même période en 2012, indique le Quotidien de la jeunesse, mardi 29 octobre, citant des statistiques officielles. Et ce n\’est pas parce que les Chinois sont subitement confrontés à une vague de problèmes conjugaux : en fait, les couples tentent ainsi d\’échapper à une taxe sur les plus-values immobilières.

viaA Pékin, on divorce en masse pour échapper à une taxe.

Publié par aseanweaverforbusiness

Representant de CCI France Malaysia formateur en interculturel et expatriation pour la Malaisie et le Vietnam

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :