Vent de révolte… rejoint les bonnets rouges | Le nouvel Economiste

 

C’est moins le montant de l’impôt que la perception de l’usage qui en est fait qui explique le rejet collectif actue

Est-on entré en zone rouge de révolte fiscale, là où, comme dans un tourbillon, les mouvements de la barque du pouvoir deviennent incontrôlables ? La haine du percepteur fait partie de la figure du Français râleur et indiscipliné. Mais, aujourd’hui, on peut parler d’une véritable politisation du mécontentement. Valérie Pécresse, au sujet du projet de loi de finances (Le Monde 26/09 ) s’inquiète : “Nous nous trouvons au bord de la révolte fiscale.” François Fillon sur TF1 (14/10) , se prononce pour “un référendum contre l’assommoir fiscal”, à l’occasion des municipales.

viaVent de révolte | Le nouvel Economiste.

Publié par aseanweaverforbusiness

Representant de CCI France Malaysia formateur en interculturel et expatriation pour la Malaisie et le Vietnam

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :