Le Secteur de la Santé en Malaisie

Le secteur de la santé 

La Malaisie a accompli d’énormes avancées dans le secteur sanitaire depuis son indépendance, en 1957. L’allongement de l’espérance de vie, la chute de la mortalité infantile, et la diminution des maladies transmissibles sont autant de preuves des progrès réalisés. Les patients étrangers sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à choisir la Malaisie pour se faire soigner grâce au bon rapport qualité/prix que leur offre le pays.

Le marché de la santé était estimé en 2010 à EUR 2,2 Mds. Les dépenses annuelles de santé en Malaisie ont augmenté fortement ces dernières années, ce qui est dû à la fois à l’amélioration du niveau de vie des Malaisiens et au développement d’infrastructures complémentaires de santé privées, nettement plus chères que le secteur public.

Un double système public/ privé, avec des infrastructures denses et efficaces

La Malaisie possède un système de santé dual où les secteurs publics et privés jouent un rôle complémentaire.

En 2007, la Malaisie comptait 120 hôpitaux publics (soit 32 149 lits), 5 101 centres dentaires et 239 hôpitaux privés (soit 11 722 lits). Le taux d’occupation des lits des hôpitaux publics était de 65 % en 2006. Le pays dispose également de 14 298 médecins dans le public et de 9 440 docteurs dans le privé, soit 1 médecin pour 1 145 Malaisiens, et 1 pharmacien pour 5 945 Malaisiens.

Les derniers plans quinquennaux du gouvernement malaisien se sont axés sur le développement du tissu hospitalier. Le secteur de la santé est l’une des priorités du gouvernement afin de permettre la construction de nouveaux hôpitaux et l’amélioration des services existants.

La privatisation progressive des structures a entraîné une amélioration de la qualité des soins dispensés aux patients (prise en charge plus rapide, centres mieux équipés, chambres plus spacieuses).

Le ministère de la santé régule depuis peu les prix pratiqués par les médecins généralistes des centres médicaux privés afin d’éviter qu’ils ne soient trop excessifs.

Les produits pharmaceutiques:

 

L’industrie pharmaceutique a cru de 10 % en 2010 (USD 1,2 Mds) dû à la demande de médicaments liée au virus A(H1N1).  (Source : MOPI).

Le marché malaisien de produits pharmaceutiques est l’un des plus porteurs d’Asie Pacifique, avec une croissance annuelle de 10 %. L’industrie pharmaceutique y est robuste et produit majoritairement des médicaments génériques (35% du marché total).

La Malaisie reste très dépendante des importations, notamment de médicaments à forte valeur ajoutée. En 2010, les 3 premiers fournisseurs de produits pharmaceutiques étaient l’Australie, l’Allemagne et la France.

Pesant aujourd’hui près d’EUR 1,36 Md, le marché des produits pharmaceutiques en Malaisie est soutenu par la croissance démographique et le développement économique du pays.

Comme dans de nombreux autres pays asiatiques, les médecines traditionnelles (herboristerie, acupuncture, massages) sont fréquemment consommées en Malaisie, souvent en complément des médecines modernes. Il existe 130 fabricants spécialisés dans la médecine traditionnelle ; l’accès à ce marché est difficile pour les fabricants étrangers.

Les réseaux de distribution des produits pharmaceutiques sont les suivants : Directement par les médecins (environ 1/4), directement par les hôpitaux (environ 1/3) ou les Pharmacies (chaînes très implantées : Guardian, Watson, Apex…).

 Les dispositifs médicaux:

 

Le marché des dispositifs médicaux était estimé en 2008 à EUR 540 millions, avec une croissance annuelle de 7 %.

La Malaisie importe la majorité de son équipement médical d’Europe, des Etats-Unis et du Japon. Il s’agit en priorité d’appareils pour électrodiagnostics, d’appareils à rayons infrarouges et ultraviolets, d’équipements destinés à la médecine, la chirurgie, la dentisterie, mais aussi aux vétérinaires, et de matériel orthopédique.

Le pays assure environ 70 % de la production mondiale de gants médicaux et chirurgicaux, de cathéters à base de latex, et de préservatifs. Avec ses 12 fabricants de préservatifs, elle en est d’ailleurs le 5ième producteur mondial, derrière la Thaïlande, l’Inde, la Chine et le Japon.

•       Le secteur de la santé est l’une des priorités du gouvernement. Il a alloué la somme de RM9.0 milliards (1,77 Milliard d’Euros) pour la période 2006-2010, afin de construire de nouveaux hôpitaux et améliorer les services existants.

•       La Malaisie importe plus de la moitié de son équipement pharmaceutique et médical, principalement d’Allemagne, des Etats-Unis, du Royaume Uni et de France.

•       La Malaisie fait partie des pays d’Asie du Sud Est qui se spécialisent dans le tourisme médical. Ce secteur continue de se développer en Malaisie.

•        Selon l’association des hôpitaux privés de Malaisie, le secteur du tourisme médical a attiré 625 000 étrangers et générer 407 M€ en 2010.

•        La Malaisie ne se spécialise pas sur le créneau de la chirurgie esthétique (comme la Thaïlande), mais plutôt sur des traitements médicaux sophistiqués, dont le coût avoisine les 4 500 à 6 500 EUR.

•        Les Indonésiens restent les patients étrangers les plus fréquents en Malaisie (72 %), suivis par les Singapouriens (10 %), les Japonais (5 %), les Européens (3 %) et les Indiens (3 %)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s