Rentrée littéraire : Pavloff et les indignés de Barcelone – Le Point

Depuis la perte de son fils, Ioan vit retranché au fin fond des Cévennes. Isolé, il laisse ses mains vivre pour lui et s’adonne à la seule passion qu’il lui reste : élever des murets en pierre. Jusqu’à ce qu’un coup de téléphone le sorte de sa bulle accablante et granitique : son petit-fils de dix-sept ans a fugué. Ioan nous embarque alors avec lui dans un road movie intime, vers une Catalogne bruissante et haute en couleur, dans la Barcelone underground et indignée, de squats en fêtes de rue, d’ateliers en chapiteaux. En découvrant cette jeunesse ardente, pétrie de rêves et d’idéaux, Ioan se redécouvre homme. Oui, il peut encore « regarder les gens en face », oui, ses mains peuvent encore caresser autre chose que la pierre… De rencontres en paysages, la quête de l’autre devient quête de soi et l’ode à la jeunesse finit par réunir les générations.

viaRentrée littéraire : Pavloff et les indignés de Barcelone – Le Point.

Publié par aseanweaverforbusiness

Representant de CCI France Malaysia formateur en interculturel et expatriation pour la Malaisie et le Vietnam

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :