Tourisme:A l’aise en Malaisie – Libération

Après la grouillante Kuala Lumpur, l’archipel de Langkawi, entre forêts et mangroves. Un labyrinthe de verdure où l’on croise une panthère magnétique et une thérapeute aux petits soins.

J’attendais June Ramadan dans le bar lambrissé d’un vieil hôtel de Kuala et savourais un spicy oriental daïquiri au goût de revanche, après l’enfer de Bornéo, quand le portable sonna. Elle s’excusait d’être prise dans les embouteillages de Kuala Lumpur et s’étonnait que je continue à descendre dans «ce palace tellement classique». Devais-je avoir honte d’aimer le reflet des candélabres sur le marbre noir, le spa balinais et les concertos baroques de Bach et Vivaldi au lieu de l’electro pourrie désormais de rigueur dans les paquebots design ? Il y avait aussi l’aspect pratique : mon hôtel était au cœur de Bukit Bintang, à équidistance des shopping-malls Starhill, Pavilion et Fahrenheit…

viaA l’aise en Malaisie – Libération.

Publié par aseanweaverforbusiness

Representant de CCI France Malaysia formateur en interculturel et expatriation pour la Malaisie et le Vietnam

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :