Birmanie:Naypyidaw, nouvelle capitale birmane : voyage en « absurdie » | Asie Autrement

r’espère que ce cher Stéphane de Groodt ne me fera pas grief de reprendre le titre de son ouvrage. Je pense qu’il n’y a pas meilleure description pour ce que je m’apprête à décrire. J’ai déjà expérimenté et décris quelques unes des plus absurdes visites que j’ai fait – voir le parc à thème de Pékin ou encore la frontière sino-nord-coréenne – mais celle-ci mérite sa place au Panthéon.

C’est sur un coup de tête que je décide de partir en week-end sur Naypyidaw. Etrange décision me direz-vous, et vous avez raison. Un peu de contexte ne fera pas de mal : Rangoon reste le centre économique du pays, mais la junte militaire a déplacé la capitale à plus de 300 km de celle-ci, à Naypyidaw, en 2005. Un peu pour des raisons liées aux astres, surtout pour s’éloigner des côtes et des éventuelles manifestations à Rangoon. Naypyidaw est donc sortie de terre, de nulle part, au milieu de la jungle. La route entre Rangoon et la nouvelle capitale est longue et monotone. Il n’y a qu’une seule route, allant toujours tout droit sur presque 300 km. A un moment, près de Naypyidaw, enfin un virage. Ou plutôt un léger tournant. Pourvu que ce soit un signe pour la politique à venir du pays.

viaNaypyidaw, nouvelle capitale birmane : voyage en « absurdie » | Asie Autrement.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s