De l’art brut en Chine | CN KICK

De l’art brut en Chine

L’art brut, ce terme employé pour la première fois par l’artiste Jean Dubuffet en 1945, désigne toute création exécutée par une personne n’ayant suivi aucune formation artistique. Autrefois appelé « l’art des fous », la reconnaissance de ces artistes « outsider » s’est opérée progressivement tout au long du XXème siècle. Depuis plusieurs années, l’intérêt pour ce type de production est grandissant comme en témoigne le développement de galeries spécialisées comme J-P Ritsch-Fisch ou plus récemment Christian Berst. Les amateurs d’art brut en France connaissent tous La Halle Saint Pierre. Ce lieu abritant un espace d’exposition, une librairie et un café organise depuis des années des expositions dédiées à l’art brut. Les collectionneurs d’art brut sont de plus en plus nombreux et exposent leurs collections dans le monde entier a l’instar du collectionneur James Brett qui a fait voyager le Museum of Everything dans différents pays. Depuis 2013, Outsider Art Fair (New York et Paris) a développé une programmation entièrement dédiée à l’art brut réunissant galeries et collectionneurs pendant plusieurs jours.

Jean Dubuffet, Source: WikiArt

De l’art brut en Chine | CN KICK.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s