Malaisie – CORRUPTION – La lutte contre un fléau progresse en Malaisie)Lepetitjournal.com

La Malaisie a affiché la lutte contre la corruption comme l’un de ses principaux objectifs. Aujourd’hui, il est possible d’observer une amélioration et de noter que les efforts de MACC ne demeurent pas vains, même si le chemin est encore long. 

Mesurer la corruption, de quoi parle-t-on ? 

Chaque année, Transparency International, une organisation à but non gouvernemental, classe les pays du monde entier en fonction de leur taux de corruption. Fondée en 1993 à Berlin par Peter Eigen, ancien directeur de la Banque mondiale, cette organisation est reconnue internationalement et bénéficie de plus de 80 antennes à travers le monde. Elle s’appuie sur plusieurs outils, dont l’indice de la perception de la corruption, le baromètre mondial de la corruption et l’indice de corruption des pays exportateurs. Le premier est construit à partir d’une série de sondages réalisée auprès d’experts, d’universitaires, d’entrepreneurs… Les pays sont ensuite classés sur une échelle de 0 à 10. Plus le score obtenu est élevé, plus le degré de perception de la corruption est faible. Le deuxième indice consiste à interroger les populations locales sur leur perception des services publics ou sur l’action du gouvernement. Enfin, le dernier outil s’intéresse aux pots de vin versés par les entreprises des pays exportateurs en vue d’exercer un monopole sur le marché du pays en question.

La corruption est un mal endémique dont les conséquences sont durables et dépassent les frontières. Elle est bien souvent à l’origine du manque d’équipements dans les écoles, de services de soins de piètre qualité et entre autres, d’infrastructures très peu développées. Il arrive même que dans certains cas elle soit à l’origine d’élections truquées mettant ainsi à mal l’État de droit auquel la majeure partie des pays se targue d’appartenir. L’ensemble de ses facteurs participe à l’érosion du lien de confiance entre les citoyens et leur gouvernement. Généralement instables politiquement, les pays dont le niveau de corruption est important ne parviennent pas à attirer les investisseurs. L’économie ne décolle pas. Le développement de la population n’est pas assuré. Ils deviennent donc le sinistre théâtre de scènes d’affrontements ou de situations de détresse extrêmes.

Lepetitjournal.com – CORRUPTION – La lutte contre un fléau progresse en Malaisie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s