Singapour : le nouveau soft power culturel – Asialyst

En 50 ans, Singapour s’est hissée au rang de championne de la croissance asiatique. Longtemps étiquetée comme la ville plus ennuyeuse d’Asie, autoritaire et besogneuse, elle soigne son image pour devenir une ville globale, dynamique, branchée et culturelle. Musées, galeries, foires, Singapour se développe tous azimuts. Les centaines de millions d’euros investis suffiront-ils à créer une « capitale des arts » ?

Singapour : le nouveau soft power culturel – Asialyst.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s