Le Japon, une aride terre d’asile | Le Devoir

De la pression extérieure pour accueillir plus de réfugiés à celle, intérieure, pour laisser entrer des travailleurs étrangers, le Japon résiste toujours à ouvrir grandes ses portes aux immigrants. Reportages dans un archipel aux rives quasi inatteignables.

Source : Le Japon, une aride terre d’asile | Le Devoir

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s